1 - sur l'air d' "Une souris verte" :

Un premier ministre
complèt’ment sinistre

Qui camp’ sur ses positions

Malgré les oppositions

Les jeunes lui disent :

Qu’il est en pleine crise

Retire l’CPE

Et propose nous bien mieux !


2 - sur l'air de "la Mère Michèle" :

C’est le père Villepin qui nous sort sa débauche,

voilà le CPE : Contrat Premier Embauche.

Un gros contrat tordu, pour tous les jeunes novices.

Mais oui, mais oui, les jeunes, c’contrat n’est pas sans risque.

Il nous entube, la-la-la, il nous entube, la-la-la !
Retrait total du CPE et puis voilà !

C’est le père Villepin qui n’entend pas la rue,

avec son bras de fer, en force il continue.

Les jeunes sont descendus, lui on criait « foutu ».

Mais non, mais non, De Villepin n’en démord plus.

Il nous entube, la-la-la, il nous entube, la-la-la !

Retrait total du CPE et puis voilà !

C’est le père Villepin qui se la joue «cache-cache»,

C’qui exaspèrent les jeunes qui bien sûre se fâchent.

De plus en plus nombreux, les jeunes sont dans les rues.

Et oui, et oui, nous resterons bien résolus.

Il nous entube, la-la-la, il nous entube, la-la-la !
Retrait total du CPE et puis voilà !

C’est le père Villepin qui veut être Président,

Au vue de son bilan, il se prendra un vent.

Les jeunes seront au vote et vraiment pas pour lui.

Faut pas nous énerver, nous on te l’avait dit.

Il a perdu, la-la-la, il a perdu, la-la-la !

2007 ne s’ra vraiment pas du tout pour toi !

3 - sur l'air d' "Il était une bergère" :

Il était un ministre, et ron et ron, petit patapon,
Il était un ministre qui f’sait n’importe quoi, qui f’sait n’importe quoi !
Avec son CPE, et ron et ron, petit patapon,
Avec son CPE, il se foutait des jeunes, il se foutait des jeunes !
Contrat Première Embûche, et ron et ron, petit patapon,
Contrat Première Embûche, c’est vraiment ça, sa loi ! c’est vraiment ça, sa loi !
La suite du mouvement c’est, et ron et ron, petit patapon,
La suite du mouvement c’est « Retrait du CPE ! », « Retrait du CPE ! »


4 - sur l'air des "Crocodiles" :

Un p’tit Ministre, s’en allant seul au front, disait adieu à toutes ses ambitions.
Malgré le nombre, le nomb’ de manifestants, il continua son parcours de perdant.
A c’premier ministre, c’premier ministre, ce con de Villepin, retire l’CPE car à nous tous, nous gagnerons.
A c’premier ministre, c’premier ministre, ce con de Villepin, retire l’CPE car à nous tous, nous te vaincrons.

Il annonça qu’il ne chang’ra pas de voie, oui prêt à tout, il ne change pas son choix.
C’est bien pour ça que sérieusement nous sommes là, lui demandant de retirer sa loi.

A c’premier ministre, c’premier ministre, ce con de Villepin, retire l’CPE car à nous tous, nous gagnerons.

A c’premier ministre, c’premier ministre, ce con de Villepin, retire l’CPE car à nous tous, nous te vaincrons.

Il nous prend pour ses gentils p’tits moutons, Il se trompe, nous n’sommes pas ses bouffons.

Quoiqu’il arrive, on lâch’ra pas le combat, dommage pour lui mais nous sommes toujours là !
A c’premier ministre, c’premier ministre, ce con de Villepin, retire l’CPE car à nous tous, nous gagnerons.
A c’premier ministre, c’premier ministre, ce con de Villepin, retire l’CPE car à nous tous, nous te vaincrons.


5 - sur l'air de "Lundi matin" :

En janvier, la Droite, Villepin sout’nu par Chirac,
A sorti une loi, en s’prenant pour un crack.
Nous ne sommes pas d’accord, car il a vraiment tort.
Puisque c’est ainsi, nous seront dans la rue !
Un mois après, Villepin s’obstine aveuglement,

Il fait du forcing, ne pensant pas aux gens.
Nous ne sommes pas d’accord, car il a vraiment tort.
Puisque c’est ainsi, nous seront dans la rue !
Info puis intox, Villepin ne cherche pas de solutions.
De son CPE, il veut le jouer à fond.
Nous ne sommes pas d’accord, car il a vraiment tort.
Puisque c’est ainsi, nous seront dans la rue !
Et désormais, Villepin n’est vraiment plus crédible
Il ne fallait pas nous prendr’ pour des débiles
Nous n’sommes plus des enfants, ensemble nous sommes puissant.
Puisque c’est ainsi, nous seront dans la rue !


6 - sur l'air de "Il court le furet" :

Villepin, Villepin, t’es foutu, tous les jeunes sont dans la rue
Villepin, Villepin, t’es foutu, ton CPE, nous on s’en fou
Respect’ un peu ta jeunesse, car c’est bien nous l’avenir
Prend en compte toutes nos demandes, car nous sommes pas là pour rire !


7 - sur l'air du "Grand cerf" :

A Matignon, un ministre, qui savait pas gouverner
A voulu faire son chef, mais il s’est planté
Villepin, arrête ça, on veut pas d’ton CPE
Nous sommes tous très motivés et toi t’es foutu !


8 - sur l'air de "Gugusse" :

C’est Villepin avec son CPE, qui fait manifester, qui fait manifester

C’est Villepin avec son CPE, qui fait bouger les gens sur le pavé. 

Tous les gens de la rue sont en colère et manifestent, On ira jusqu’au bout pour l’retrait du CPE.

Tu dira c’que tu veux, nous on s’en fou, nous on s’en fou. Nous voulons total’ment le retrait d’ton CPE.

C’est Villepin avec son CPE, qui fait manifester, qui fait manifester

C’est Villepin avec son CPE, qui fait bouger les gens sur le pavé. 

Tous les genss de la rue sont en colère et manifestent, On ira jusqu’au bout pour l’retrait du CPE.

Tu dira c’que tu veux, nous on s’en fou, nous on s’en fou. Nous voulons total’ment le retrait d’ton CPE.

9 - sur l'air de "Nous irons au bois" :

De Villepin tu n’es pas le roi
Quand la rue est toute contre toi
Le plus sage serait d’admettre
Que tu t’es complèt’ment planté !


10 - sur l'air de "La Marseilleise" :

Allons le peuple de la France,
La révolution est bien là.
Contre nous Villepin et sa loi
L’étendard d’la rue s’est levé
L’étendard de la rue s’est levé !
Entendez-vous sur les pavés
Rugir ces jeunes tigres français
Ils se bougent contre le CPE
Demandant le retrait de cette loi

refrain :

Aux armes et tous ensemble !
Soyons forts et unis !
Marchons ! Crions !
Pour que demain
Nous en sortions gagnant !