16 janvier 2006 : Présentation du CPE par Dominique de Villepin.

31 janvier : 1ère manifestation des étudiants.

7 février : Plus de 200 000 manifestants dans toute le France demandant le retrait du CPE et de la loi sur l'égalité des chances.

9 février : Le Premier Ministre recourt à l'article "49-3" pour faire adopter de force le CPE. Entre temps, les manifestations continuent de s'intensifier.

7 mars : Plus de 400 000 manifestants dans les rues.

9 mars : Adoption définitive du CPE par le Parlement.

12 mars : Sur TF1, Villepin annonce des garanties supplémentaires.

16 mars : Près de 58 Universités sont bloqués ou perturbées par le mouvement étudiants.

18 mars : Entre 500 000 et 1 millions de manifestants en France et Dom-Tom. Et le gouvernement n'entend pas !

28 mars : Entre 1 et 2 millions de manifestants en France et Dom-Tom. Et le gouvernement n'entend toujours !

30 mars : Le Conseil Constitutionnel valide "sans réserve" le CPE et la loi sur l'égalité des chances.

31 mars : Suite à la décision du Conseil Constitutionnel, Chirac annonce la promulgation de cette loi mais demande qu'elle ne soit pas appliquer afin de modifier :

    1- la durée du contrat, passant de 2 à 1 an,

    2- l'obligation par l'employeur d'annocer le motif du licenciement au salarié.

4 avril : Entre 2 et 3 millions de manifestants en France et Dom-Tom qui réclame encore et toujours le retrait TOTAL de la loi sur l'égalité des chances (CPE, CNE, apprentissage à 14 ans, ...). Et le gouvernement reste bel et bien sourd !

Tous mobilisés contre le CPE et la loi sur l'égalité des chances !
Plus nous serons nombreux, plus nous ferons plier le gouvernement !
Nous ne sommes ni des moutons, ni des bouffons !